Hofkleid mit Reifrock, besetzt mit gesprenkeltem Hermelin. 1785.

Robe de Cour, panier, Reifrock, Rokoko, Mode, Kostüm, Hofkleid, Versailles,
Robe de Cour avec panier, garnie en hermine mouchetée. 1785.

Hofkleid mit Reifrock, besetzt mit gesprenkeltem Hermelin. 1785.

Robe de Cour avec panier, garnie en hermine mouchetée.

Illustriert von Charles-Germain de Saint-Aubin, 1785.

Mlle. Bertin, die bevorzugte, fast sagenhaft gewordene Modistin Marie Antoinettes, berechnet am 18. März 1785 der Marquise de la Torre Monsanal für ein großes Hofkostüm: 10 Ellen weiBen, silber und lilagemusterten gros de Naples (Seidengewebe) 1200 Livres, die Verzierung 1080 Livres.

Am gleichen Tage empfängt dieselbe Dame ein einfaches Hofkleid für den Sommer. Kostenpunkt: 10 Ellen weisser Taffet 120 Livres, die Garnierung von Goldpailletten 1200 Livres, 2 Ellen Crêpe mit Goldpailletten 130 Livres, die Manschetten von Blonden 124 Livres, Reifrock von weissem Taffet 96 Livres, Korsett mit Fischbeinstâben von weissem Taffet 72 Livres, Chérusquc „Kragen“ in schöner Blonde 120 Livres, dazu eine Coiffure von vier Federn 300 Livres. Quelle: Rokoko: Frankreich im XVIII. Jahrhundert von Max von Boehn, 1921.

Original Rechnung an die Marquise de la Torre Monsanal,

von Madame Rose Bertin. Hofschneiderin von Marie Antoinette.

ROBE DE COUR AVEC PANIER.

A la marquise de Torre Monsanal:

«1785, 8 mars. – 10 aunes étoffe de primptems en gros de Naples fond blanc pailleté argent et lilas pour une robe sur grand panier à 200 livres. … 1200 liv.
«Deux lezs de crêpe pailleté et brodé en paillon lilas à médaillon pour le jupon, 400 liv.
«La garniture de la ditte robe, la draperie bordée d’une frange à glands argent avec guirlande d’argent et paillon lilas ou plissé de blonde argent bordé d’une frange, un nœud en paillon bordé frange à chaque coin, le bas du parement assorti, les manchettes garnies de frange, le jupon en crêpe pailleté et rayé garni d’un volant de crêpe pailleté et rayé en satin bordé d’une frange et frivolité, une guirlande en paillon lilas et nœuds
paillette argent, 1.080 liv.
«Un tour de robe en blonde, 15 liv.
«Une parure de trois nœuds en ruban à lame d’argent pailleté et paillon, 60 liv.
«La pièce en barrière assortie, 27 liv.
«Une paire de manchettes à trois rangs de très belle blonde hauteur extraordinaire en toile de tulle fin, 216 liv.
«Un cherusq en belle blonde assortie aux manchettes, 120 liv.
«Une chemise garnie à un rang de belle blonde, 48 liv.
«Une fraise de blonde, 27
«Un pouf bordé d’une barrière de paillon lilas, un plissé de très belle blonde, trois plumes à bouts lilas, gaze blonde et ruban derrière, 240 liv.
«Un bouquet de côté en œillets panachés et jasmin d’Espagne, 48 liv.

Dossiers Bertin (Bibliothèque Doucet).

Quelle: Galerie des Modes et Costumes Français Dessinés d’Apres Nature 1778-1787. Réimpression accompagnée d’une préface par M. Paul Cornu. Émile Lévy, Éditeur. Librairie centrale des beaux-arts 1912.

Weiterführend:

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Sicherheit - Frage *