Rast bei der Jagd von Charles André van Loo, 1737.

Jagdgesellschaft, Rokoko, Kostüme, Gesellschaft
Un Déjeuner de chasse, D’après une œuvre de Carle Vanloo 1737 (Charles André van Loo).

Rast bei der Jagd von Charles André van Loo.

Gemalt für das Esszimmer der Petit-Appartements von Ludwig XV., König von Frankreich (1715-1774), in Fontainebleau (Ile-de-France) 1737. Das Gemälde zeigt ein authentisches Bild des höfischen Lebens der Zeit Ludwigs XV.

Un Déjeuner de chasse; D’après une œuvre de Carle Van Loo 1737 (Charles André van Loo). Ce tableau est de l’époque la plus caractéristique du règne de Louis XV, et donne de la société d’alors une représentation des plus attrayantes.

Tout y est jeune, galant, aimable. Les femmes y trônent, niais descendues des nuages de l’Olympe, sur lesquels il était de mode de les représenter dans la première partie du siècle. Ces amazones en panier déjeunent de viandes de haute boucherie, et l’on sable les vins de France que la mule bayonnaise a apportés. Le laquais, le nègre africain qui rehausse si fort la livrée, s’empressent. Il ne s’agit plus des chasses au faucon, à l’épervier, des damoiselles du moyen âge. Tout l’équipage est celui d’une chasse au cerf, le laisser courre ou la chasse par force. Voilà les piqueurs et les limiers qui entendent si bien leur langage. Voilà Miraut: hau ribaut, hau l’ami, tau tau après, après, à route, à route, à route, à lui. Hourvari, mon valet. Hau l’ami, hau, lau, lau, lau. Enfin voilà le fusil; on peut rencontrer le sanglier.

Par Urrabieta. Impr. litho de Firmin-Didot et Cie.

Quelle: XVIIIme siècle: institutions, usages et costumes. France, 1700-1789 par Paul Lacroix. Firmin-Didot et cie, Paris 1878.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Sicherheit - Frage *